1225 - Kronstadt

- En 1225, Vladimir Stavros, Karl Van Der Dricht, Einrich Hasseldorf, Feydreva Spiegel et Spike Spiegel se retrouvent à Kronstadt. Lors d’une discussion en dehors du château nous sommes épiés par par une sorte d’oiseau chauve-souris avec une main en guise de tête. Cette chose que l’on prend d’abord pour une monstruosité Tzimisce se transperce avec un bâton et trace un message avec son propre sang :
“Mes amis d’autrefois, j’ai un message important pour le Seigneur Jurgen. Rencontrons-nous au village de Milash lors de la prochaine lune, je vous le transmettrai.
Cordialement,
Jervais”

- Milash se situe au sud-est d’Hermanstadt, sur la rive est de la rivière Olt et abrite un avant-poste de chevaliers teutoniques. La ville aurait été bâtie là où un centurion romain aurait été sacrifié à un culte payen. Milash a été prise aux féaux Bratovitch par les teutons et constitue une cible tentante pour les Tzimisce et les Bratovitch. La nouvelle lune est dans seulement 3 jours. A Kronstadt nous allons parler à Jurgen. Lucretia Von Hartz et Akuji sont aussi présentes. Jurgen nous prête une escorte de 2 chevaliers. Il est resté en contact avec les Tremere de Ceoris depuis qu’Alexia de Nicosie a offert son soutien à Etienne de Fauberge à Acre. Un dizaine hommes d’armes d’Einrich et de Karl nous accompagnent aussi.

- Quand nous arrivons sur place, la terre a une étrange colloration rouge et l’on voir des flammes menaçantes au-dessus de la ville. Jervais nous attend à l’auberge, nous accueille et nous donne une petite bourse aux symboles ésotériques fermée avc un fil d’argent. Il nous dit qu’il s’agit de terre de la tombe de Vladimir Rustovitch et que Jurgen pourra l’utilisera pour affaiblir le Voïvode de Voïvodes, lorsque les Tzimisce attaquent la ville avec des feux grégeois. Nous tentons de fuir, Einrich, Feydreva et Spike sont assez gravement brûlés, alors que Jervais reste au centre de l’auberge. Rapidement le tonnerre retentit dans le ciel et une forte pluie vient éteindre le feu. Jervais, satisfait sort avec nous de l’auberge. Des chiens de l’enfer sillonent déjà la ville et les goules Tzimisce ne tarderont pas à arriver à leur tour. Nous fuyons la ville en retraversant la rivière Olt et retournons à Kronstadt sans Jervais qui nous quitte en route. Après discussions nous décidons de conserver la moitié du contenue de la bourse et de donner le reste à Jurgen.

- Sans perdre un instant, Jurgen organise un grand rassemblement avec une cinquantaine de vampires et 150 goules dont 50 chevaliers. Il prononce un discours dans lequel il défie Rustovitch et conclut en lançant la bourse dans le feu. De grandes flammes vertes s’élèvent alors et tous les chevaliers et hommes d’armes présents scandent le nom de leur seigneur et maître, Jurgen Von Verden.

- Quelques jours plus tard, Myca Vykos arrive à Kronstadt, annonce que Rustovitch a reçu le message de Jurgen, qu’il a rassemblé ses troupes et qu’il est déjà en marche. Jurgen est cependant toujours confiant en ses forces. Quand nous parlons à Vykos un peu à l’écart il nous dit qu’il cherche à s’implanter en Transylvanie avec les Obertus et nous demande d’être prêt à agir pour rétablir la paix. Jurgen prépare quant à lui une escouade de chevaliers pour porter à Rusctovitch un coup qu’il espère fatal. Vladimir et Spike y prennent part, Feydreva et Einrich reste dans la ville et Karl s’écarte de la ville pour suivre la bataille sous forme de chiroptère maraudeur.

- Les troupes de Rustovitch sont innombrables mais nous les chargeons, pourfendant les chiens de l’enfer, les goules Tzimisce et les chevaliers féaux avant de parvenir jusqu’aux chevaliers Tzimisce. L’affrontement est horriblement sauvages, les blessés tombés à terre sont dévorés par les chiens de l’enfer quel que soit leur camp, et les chevaliers vampires, enragés par le combat et couverts de leur sang ou de celui de leurs ennemis, sont au bord de la frénésie et certains n’hésitent pas à saisir directement leurs adversaires pour étancher leur soif de vitae. Karl observe les troupes Tzimisce qui commencent à s’attaquer à la ville, mais remarque aussi que Rustovitch a laissé des troupes en attente dans le but de nous encercler et de ne pas nous laisser la moindre chance de s’échapper vivant. Karl nous avertit à temps et les chevaliers de Jurgen parviennent à se sortir du piège. Nous nous dirigeons vers la forêt de Tuzföld où, sur une colline, se trouve une clairière et un village abandonné qui pourrait nous offrir un refuge avant que les premiers rayons de soleil ne fassent leur apparition. Notre groupe compte encore 20 goules sur les 30 du départ et 28 vampires sur 30.

- La nuit suivante, nous préparons les défenses autour de notre position, alors que les troupes de Rustovitch se regroupent pour nous attaquer. Il semble qu’il avait prévu cela et qu’il nous a poussé à nous replier sur cette position, séparant Jurgen et sa troupe d’élite du reste de son armée, nous forçant à nous réfugier sur cette colline alors que ses nombreuses troupes nous coupaient toute retraite.

- Les premières vagues d’assaut sont repoussées, mais un troisième acteur fait son entrée : Morrow et ses troupes composées de Gangrels et de bêtes sauvages. La fin semble inéluctable si nous ne parvenons pas à nous échapper de ce piège. C’est alors que Vykos fait son apparition dans le camp de Jurgen, accompagné de Feydreva. Il propose de tenter une négociation entre Jurgen, Rustovitch et Morrow et nous sommes chargés d’encadrer la “réunion” improvise dans la forêt.

- Vykos propose la création d’une sorte de zone tampon entre les terres de Jurgen et celles de Rutovitch (qui récupèrera certains domaines du Ventrue), dans laquelle il sera libre d’implanter des monastères Obertus. Quant à Morrow, alliée de Rustovith, elle récupère des forêts pour sa tribu de Gangrels.

- Jurgen et ses chevaliers abandonnent leurs positions dans les Sept Cités, s’engagent à ne plus y revenir et repartent sur leurs terres à Magdebourg.

1225 - Kronstadt

Vampires Blood Chronicles lilitu