1211 - Magdebourg

En 1211, création d’une cours vampirique à Magdebourg par le seigneur Jurgen Von Verden.
Organisation d’une réception avec divers invités pour inaugurer cette cours.

Des présents sont offerts à Jurgen par différents émissaires, notamment un livre ancien de la part de Monçada et transmis par Vladimir Stavros et une magnifique épée apportée par la délégation Toreador (dont Rosamund d’Islington) de la part des Cours d’Amour afin de sceller une alliance avec les Ventrues de Germanie.
Les Ventrues alliés aux Chevaliers Teutoniques (inflitrés par l’Ordre de la Croix Noire) veulent étendre leur influence et leurs domaines en Transylvannie (notamment via Kronstadt), prenant l’ascendant sur la branche Ventrue des Arpad et s’opposant au Tzimisce Vladimir Rustovitch, représenté par Kara Lupescu, ainsi qu’aux Gangrels de la région.

Un incident diplomatique (prévisible) éclate entre Kara et Heinrich Von Achern et c’est quasiment une déclaration de guerre entre Tzimisces et Ventrues lorsqu’elle s’en va. Des Gangrels menés par Morrow font aussi irruption pour mettre en garde les Ventrues de ne pas envahir leurs terres.
Des Ravnos font un spectacle de jonglage, un Malkavian déclame des vers (prophétiques ?) et des Tremeres font une démonstration de divination qui se conlut par une révélation : l’épée offerte à Jurgen est une copie sans valeur.

Enquête :

- Le Ravnos Silas s’est évanoui puis s’est dissimulé derrière une tenture lors de l’irruption des Gangrels. Un autre Ravnos a été vu en train de cacher un objet après la révélation sur la fausse épée.
→ Nous avons surpris Silas escaladant discrètement les murs du chateau avec un sac et nous l’avons suivi jusqu’en dehors de la ville où se trouve sa roulotte. Après l’avoir fouillé nous avons découvert qu’il avait dérobé quelques objets chez Jurgen ce qu’il a reconnu, et nous avons aussi trouvé l’épée volée sous son lit. Il a paru sincèrement surpris de cette découverte et affirme ne pas savoir comment l’épée est arrivé là. Lucretia Von Hartz est arrivée avec des chevaliers, nous avons dissimulé l’épée, sommes rentrés au château, avons caché l’épée dans son coffre puis sommes allé voir Von Achern pour lui expliquer la situation. Nous pensons Silas non coupable pour l’épée, nous avons 3 nuits pour trouver un autre coupable, sinon il sera le bouc émissaire, et nous allons enquêter avec Lucretia (qui est embêtée car c’est elle qui a invité les Ravnos).

- Albin s’est absenté un moment pendant la soirée, et Feydreva Spiegel se rappelle qu’il a disparu au moment de l’irruption des Gangrels pour réapparaître ensuite et elle le soupçonne d’avoir utiliser un pouvoir de Dissimulation. Questionner les serviteurs n’a rien donné. En interrogeant Albin, Spike Spiegel a essayé de voir ce qu’il pensait de Jurgen et il s’est énervé donc soit il est loyal soit il ne veut pas avouer qu’il est mal traité.

- Les Gangrels de Morrow ont pénétré le château en brisant une fenêtre et sont repartis par le même chemin, en escaladant le mur d’enceinte. Ils n’ont a priori pas volé l’épée, mais leur intervention pourrait ne pas être fortuite et aurait pu servir de diversion (qu’il le sache ou pas). Nous allons à leur rencontre avec Lucretia pour essayer de savoir comment ils ont été au courant de la réception et de son déroulement.

- Myca Vykos n’a pas été surpris par l’irruption des Gangrels et est resté très calme tout du long, observant attentivement la scène. Il a prévenu Karl Van Der Dricht que les Tremeres (notamment Jervais) sont dangereux.

- Rosamund la Toreador semble sincèrement ignorante d’une tentative de vol de l’épée. Les autres Toreadors qui l’accompagnent aussi, mais sont-ils tous loyaux aux Cours d’Amour ?

- Avec Lucretia nous avons rencontré Morrow et ses Gangrels. Kara les a mis au courant de la réception mais ils semblent avoir agi de leur propre chef. Ils sont plutôt sauvages (pas dans le sens agressifs) et ne se mêlent pas de politique. Ils n’ont croisés personne lors de leur intervention à la réception. Ils paraissent étrangers au vol de l’épée.
→ Fausse piste très probablement

- En allant interroger Albin dans ses appartements, découverte de nombreuses traces d’un affrontement récent : meubles brisés, griffures sur les murs en pierre, même le chambranle de la fenêtre est défoncé comme si une chose volumineuse et d’une grande puissance était passée de force. Einrich Hasseldorf, grâce à Augure, repère Albin en fuite dans les rues de la ville apparemment effrayé et en grand danger. Guidés par Einrich nous nous lançons à sa poursuite et croisons des cadavres de chiens ou d’humains lacérés ou déchiquetés sur notre chemin. Spike retrouve Albin à un croisement. Il est poursuivi par une sorte de scarabée géant. Au terme d’un combat acharné Spike tue le monstre et les autres arrivent. Feydreva reconnait un Faucheur, créé par un rituel thaumaturgique puissant. Albin nous explique ce qu’il s’est passé :
→ Albin, en vérité un sans-clan, est maltraité par Jurgen et a accepté de le trahir. Il a fait un pacte avec les Tremeres (Alexia de Nicosie et Jervais) pour dérober l’épée, en échange de quoi les Tremeres lui apprendraient la Thaumaturgie. Il est allé à la rencontre de la caravane Toreador avant leur arrivée avec une copie de l’épée fournie par les Tremeres et a procédé à l’échange.

Ensuite, nous avons permis à Albin de fuir après avoir été interrogé par Lucretia (pour avoir son témoignage), en lui offrant un refuge dans le domaine de Karl à Drichtadt. Les Tremeres ont été interrogés par Jurgen et Alexia a endossé l’entière responsabilité du plan, elle déclare avoir agi de son propre chef. Son but aurait été de rompre l’alliance Ventrue – Toreador au profit d’une possible alliance Ventrue – Tremere. Les Tremeres sont bannis de la ville, de même que les Ravnos à cause des vols qu’ils ont commis aussi, et menacés de chasse au sang s’ils reviennent. Einrich espionne les Tremeres qui partent pendant plusieurs jours grâce à Augure : Jervais part de son côté et est rejoint par Lucius, un des Toreadors de la délégation, qui était donc complice. Aucune preuve à part ça. Enfin à la limite de la ville un chevalier (celui qui avait voulu attaquer Kara) est retrouvé accroché à un arbre, écorché avec un message de déclaration de guerre provenant de Kara.

1211 - Magdebourg

Vampires Blood Chronicles lilitu